top of page

Des p'tits trous de mémoires

photos familiales perforés 10 x 15 cm, cadre à photo

photos © Anna L'hospitale ©Adrien Canto

L’association avec l’imprimeur Grafeez pour le parcours Aparté se présente comme une évidence pour Socheata Aing, car elle lui permet de poursuivre un travail au long cours sur le papier. Déjà présent lors de performances passées, ce matériau à la fois modeste et modulable l’intéresse particulièrement sous la forme de photographie imprimée. Souhaitant faire écho à la performance Lâcher prise, sur le deuil et la valeur du souvenir, l’artiste adopte aujourd’hui une approche moins douloureuse, pour partager un rapport aux images apaisé et se concentrer sur notre capacité à réactiver des souvenirs tout en laissant partir les traces matérielles des moments vécus. Par la perforation de photographies personnelles, au format familier 10x15cm, Socheata Aing entreprend une transformation du support physique pour réécrire des histoires intimes. Cette recomposition passe par la superposition de plusieurs photographies perforées dans un même cadre, assemblage répété dans les différents cadres accrochés au mur. Ce geste apporte un trouble aux images qui deviennent difficiles à distinguer, et les souvenirs ainsi que leur support se mettent en mouvement. Les chutes de papier obtenues forment un ensemble de confettis qu’il est tentant d’éparpiller en soufflant dessus ou en les lançant par poignées. Les confettis, qui représentent habituellement un déchet à recycler pour l’imprimeur, acquièrent ici un statut précieux grâce au papier photo, et les instants de vie se retrouvent mêlés dans une célébration éclatante de l’éphémère.

bottom of page